Crâne de BŒUF

Documentaire réalisé par les enfants des accueils de loisirs de Grandpuits

Ce crâne de bœuf date de la Fin IIIe-début IVème siècle

Au cours des grandes cérémonies religieuses romaines, on offrait des animaux en sacrifice aux divinités. Une partie du sacrifice était brûlée sur l’autel ou au sol, l’autre était mangée par les hommes.

L es animaux étaient sacrifiés dans les sanctuaires : à Châteaubleau  très probablement  dans le sanctuaire central en face du théâtre.

Comme on peut le voir sur des représentations de l’époque romaine, le ou les personnes chargées de tuer ces animaux (bœuf, porc et/ou mouton) le faisaient en assénant un coup de masse (ou de hache) sur le front ou la nuque de l’animal afin de l’assommer.

« Revers d’un sesterce de Commode »  avec la représentation d’une scène de sacrifice comparable à celles qui pouvaient avoir lieu dans nos sanctuaires

La présence de ce « trou » résulte de l’impact violent de la masse sur le crâne. Cette trace osseuse, permet aux archéologues d’assurer que l’animal a bien été tué de la façon qui convient (c’est-à-dire sacrifié aux dieux selon les préceptes religieux de l’époque) et qu’il n’est pas mort de maladie ou d’autre chose.

Les corps étaient ensuite découpés dans les boucheries de Châteaubleau et la viande vendue aux pèlerins.

Les bœufs de Châteaubleau avaient la particularité d’être très hauts: leur dimension : 1.20-1.50 m au garrot.

Les enfants de l’Accueil de Loisirs de Grandpuits-Fabien Pilon Président Riobé- Archéologue

Site Archéologique Gallo-Romain / Initiation à l'archéologie

%d blogueurs aiment cette page :